UA : Les programmes énergétiques régionaux sont essentiels

23 septembre 2009

Le commissionnaire à l’énergie et à l’infrastructure pour l’Union Africaine (African Union (AU)) a déclaré que la mise en commun de l’énergie pourrait être un moyen de surmonter les problèmes en énergie du continent tout entier.

Dans une interview accordée à Reuters à Addis Ababa, Elham Ibrahim attira l’attention sur le succès du Groupe Energétique d’Afrique du Sud (Southern African Power Pool).

Mme Ibrahim attira également l’attention sur la gestion unique du projet entre le Togo et le Bénin, déclarant : « Une organisation unique peut gérer l’électricité de plusieurs pays. »

« Nous encourageons fortement les stratégies d’interconnectivité qui peuvent stimuler une croissance plus rapide des pays, » ajouta-t-elle.

L’Ethiopie et le Soudan travaillent actuellement sur un projet régional similaire mettant l’accent sur des projets hydroélectriques capables d’être également connectés au Kenya, à l’Egypte et à l’Ouganda.

L’Ouganda fut récemment cité dans l’Africa Business Report de la BBC pour le fait que la production sucrière pourrait avoir le potentiel de devenir une source d’énergie fiable.

John Tesserach, chef du projet, déclara que les limitations de l’infrastructure était le plus gros obstacle à une production suffisante pour contribuer au réseau national.<br/>

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus