L'Angola est en proie à une "frénésie de construction" tandis que le pays se reconstruit

24 décembre 2009

L’Angola se focalise sur l’amélioration de son infrastructure tandis que ses aéroports se préparent pour l’arrivée des joueurs et des supporters de la Coupe des Nations Africaines (CNA) le mois prochain.

Selon l’AFP, l’Angola commence à s’affirmer comme une présence d’influence dans la région tandis qu’il reconstruit ses routes et ses bâtiments après la fin, en 2002, d’une guerre civile qui aura duré une dizaine d’années.

Une « frénésie de construction » s’est emparée de Luanda tandis que la capitale continue à se reconstruire tout en se préparant au tournoi de la CNA qui commence en janvier.

Il est estimé qu’environ 1 milliard de dollars US (0,63 milliards de livres sterling) sont investis dans l’amélioration de l’infrastructure avant le tournoi de football.

S’adressant à l’AFP, le conseiller économique Olivier de Quelen, déclara que les projets de construction ne sont pas limités à la capitale.

« Le pays est un immense chantier de construction, » déclara-t-il. « Tout doit être reconstruit. »

Plus tôt dans la semaine, Macauhub signala que Jiangsu International avait terminé et livré le Stade Cabinda d’une capacité de 20.000 personnes qui sera utilisé pour la CNA la semaine prochaine.<br/>

 


Agence internet - Liquid Light