L'Angola va augmenter l'accès à l'eau potable dans des zones rurales

31 mars 2011

L'exécutif angolais souhaite atteindre une couverture de 80 pour cent de l'approvisionnement en eau potable dans des zones les plus reculées du pays d'ici 2012.

L'annonce a été faite par le secrétaire d'État aux Eaux, Luís Felipe da Silva, lundi dernier, lors d'une visite de constatation aux systèmes de pompage et traitement d'eau dans la commune de Kicabo, dans le cadre du programme "Água para todos".

"Je suis sûr que tout est fait pour que nous puissions atteindre d’ici 2012, l'objectif préconisé par l'exécutif angolais sans quelconque contrainte", a affirmé le responsable, cité par l'agence de presse Angop.

Selon Luís Filipe da Silva, l'exécutif doit mettre en place des programmes municipaux intégrés de développement rural et lutte contre la pauvreté, passant par la distribution d'eau potable aux communautés.

Par ailleurs, le vice-président angolais, M. Dos Santos, a inauguré la semaine dernière le système d'adduction d'eau potable de la ville de Saurimo, avec une capacité de 288 m3/heure. Le système bénéficiera aux 140.000 habitants de la ville de Saurimo.
 


Catégories: Eau

Agence internet - Liquid Light