Algérie: Sonatrach investit massivement dans l'énergie malgré la crise

6 octobre 2009

Alors que l'économie mondiale peine à sortir de la récession, le groupe pétrolier algérien Sonatrach poursuit sa politique d'investissement dans les infrastructures énergétiques.

"La conjoncture économique mondiale actuelle a certes engendré une baisse de la demande d'énergie, mais ce n'est pas pour autant que nous allons ralentir notre cadence d'investissement", a expliqué dans un entretien avec l'agence de presse APS Mohamed Meziane, président de Sonatrach.

Le groupe pétrolier vise en effet une production de 120.000 barils par jour d'ici 2015, à partir des gisements qu'il développe, notamment en Afrique.

Le groupe est en effet présent en Egypte, en Libye, au Niger, en Tunisie, au Mali, en Mauritanie et œuvre également pour concrétiser un projet massif de gazoduc entre le Nigeria et l'Europe.

M Meziane a également mentionné le plan d'investissement pour l'Algérie, qui comprend le développement de gisements mais aussi des infrastructures afin d'augmenter les capacités de raffinage et de transport.


Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus