Des ministres africains en faveur d'un fonds vert

19 octobre 2010

Plusieurs ministres africains ont soutenu le projet de création d’un Fonds Africain Vert (African Green Fund).

Le projet a été proposé par la Banque pour le Développement Africain (African Development Bank (AfDB)) et il serait mis en œuvre pour financer des projets d’infrastructure qui favoriseraient la résilience du climat et un développement à faible émissions de carbone sur le continent.

Fredo Much, ministre ougandais des finances déclara : »Nous accueillons ce fonds avec plaisir en Ouganda. Nous avions besoin de ce fonds hier et non pas aujourd’hui. »

Anthony Nyong, directeur pour la conformité et les sauvegardes à l’AfDB, veut veiller à ce que cet endroit ait accès à autant d’argent que possible.

Pour l’instant, des pays comme le Mexique, le Brésil et la Chine possèdent des centaines de projets dans le cadre du protocole de Kyoto « Clean Development Mechanism » tandis que l’Afrique n’en possède qu’une poignée.

Le Malawi, le Kenya et le Zimbabwe sont parmi les autres pays en faveur de la mise en place du African Green Fund.

La Banque Mondiale a récemment approuvé de verser 15 millions de dollars US supplémentaires (9,37 millions de livres sterling au projet « Road Rehabilitation and Maintenance Project » en Zambie.


Catégories: Infrastructures générales

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus