Baisse des prix de l’Internet en Afrique grâce à un câble à fibres optiques d’une valeur de 350 millions ZAR

27 mai 2011

Les prix de l’Internet à haut débit à travers l'Afrique pourraient enregistrer une baisse suite à l'annonce de l’entrée en service d'un système à fibres optiques d'une valeur de 350 millions ZAR (soit 35 millions EUR) qui reliera Gauteng et Mtunzini sur la côte septentrionale de la Province du KwaZulu-Natal.

Ce système, dont Dark Fibre Africa est propriétaire, consiste en 540 paires de fibres qui seraient capables de télécharger plus de 1 000 films haute définition à la seconde si chaque paire de fibres est équipée d’un taux 10 gigabits par seconde, au bas mot, d’après les dires de la société.

Reliant des villes comme Middelburg, Ermelo, Piet Retief, Stanger ou encore Empangeni, ce câble a été construit dans les 14 mois qui ont suivis l’obtention des fonds nécessaires, selon un rapport de Tech Central.

La ligne de Johannesburg à la ville côtière est la première à opérer selon le principe de liberté d’accès, quelque chose qui aura des répercussions importantes sur les frais de connectivité des fournisseurs d’accès à Internet et opérateurs de télécommunications, d’après Dark Fibre Africa.

Parallèlement, l’accès à Internet et à la télévision par satellite à travers l’Afrique de l’Est devrait s’améliorer grâce à un investissement de plusieurs millions de livres sterling du groupe kenyan Wananchi, a annoncé Business Daily en début d’année. 


Catégories: TIC

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus