Des investissements dans l'infrastructure africaine pouraient favoriser le commerce

26 juin 2009

Un rapport affirme que l’infrastructure régionale africaine nécessite des investissements.

Une publication de la part des Nations Unies intitulée « Economic Development in Africa 2009: Strengthening Regional Economic Integration for Africa's Development » souligne combien la récente croissance du continent est à présent menacée par une chute des exportations.

Supachai Panitchpakdi, secrétaire général de la conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement expliqua que si davantage d’investissements étaient accordés aux infrastructures régionales cela augmenterait le commerce de trois fois son taux actuel.

Douanes, tarifs et retards frontaliers sont également des domaines qui doivent être examinés pour améliorer le marché, déclara-t-il.

« Les investissements régionaux pourraient permettre de lancer de grands projets régionaux dans les domaines du développement agricole, de la gestion de l’eau, de l’infrastructure et des transports entre les pays, » déclara M. Panitchpakdi.

Il remarqua également que de récents investissements de la part de l’Asie avaient aidés l’Afrique à développer sa technologie de la communication et de l’information ainsi que les transports.

Entre temps, la société russe Gazprom a signé un accord avec NNPC gérée par le gouvernement nigérien, pour former une nouvelle entreprise gazière appelée Nigaz.

 


Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus