Des pays d'Afrique vont obtenir des fonds pour des projets énergétiques

3 décembre 2010

Neuf pays d’Afrique vont bénéficier d’un projet qui va améliorer l’infrastructure de l’énergie sur le continent.

Le projet de 280 millions de shillings kényans (2,3 millions de livres sterling) va permettre au pays d’utiliser avec efficacité une énergie basée sur la biomasse pour la cuisine, l’électricité et l’alimentation des machines, selon un article du Business Daily Africa.

L’Ouganda, le Kenya, La Tanzanie, le Rwanda, l’Ethiopie, le Bénin, la Gambie, L’Afrique du Sud et le Mozambique vont tous y participer.

« Malgré son importance sociale, économique et environnementale, les investissements dans l’énergie basée sur la biomasse représentent moins de 4% des projets d’expansion de l’accès à l’énergie, » déclara Johannes Zutt, directeur de la Banque Mondiale pour le Kenya.

On espère que 3000 personnes au Kenya vont choisir les biocarburants comme source d’énergie pour subvenir à leurs besoins en énergie.

Et M. Zutt pense que ce type d’énergie va continuer à jouer un rôle très important en Afrique subsaharienne pendant des dizaines d’années.

Ceci advient après que Reuters ait récemment révélé que l’infrastructure de l’énergie de la Tanzanie va être améliorée grâce à un investissement de 2 millions de dollars US (1,3 millions de livres sterling) dans une usine hydroélectrique.

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus