Des liens de transports entre l'UE et l'Afrique on fait l'objet de discussions lors d'un forum

22 octobre 2009

Une meilleure infrastructure des transports entre les pays de l’Union européenne et l’Afrique va stimuler le développement économique africain.

C’est l’avis du vice-président de la Commission européenne, Antonio Tajani, qui s’exprimait lors de la présentation d’un plan d’action visant à renforcer ces liens cette semaine lors de l’Euro-African Transport Forum (EATF), dans le cadre de l’événement des TEN-T Days 2009, qui se déroulait à Naples.

La coopération avec les autres pays est la clé du progrès et de l’amélioration de la sécurité en Afrique ainsi que de l’élargissement des opportunités commerciales, déclara-t-il.

Mahmoud Ahmed Ibrahim, commissionnaire pour l’infrastructure et l’énergie auprès de la Commission de l’Union Africaine, déclara aux délégués que le continent a déjà accueilli des partenariats avec différents pays de manière à mettre en œuvre des programmes essentiels concernant l’infrastructure, et celui-ci en est un de plus.

Elle ajouta : « Le EU-Africa Infrastructure Partnership (Partenariat pour l’Infrastructure entre l’UE et l’Afrique) est l’un des partenariats-clés dont l’Afrique attend de gros progrès dans le domaine du développement de l’infrastructure du continent."

L’aviation civile est une question essentielle sur laquelle nous travaillons déjà conclut M. Tajani.

D’autres intervenants à l’ EATF incluaient Karim Ghellab, ministre marocain des transports et Abdoulaye Wade, président de la République du Sénégal.<br/>

 


Catégories: Transport

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus