L'ADF va investir dans une infrastructure d'énergies écologiques

7 septembre 2010

Le Fonds pour le Développement Africain (African Development Fund (ADF)) s’est engagé à investir dans les énergies écologiques afin de contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.

Bobby Pittmann, vice-président de l’infrastructure, du secteur privé et de l’intégration régionale (OVIP) pour la Banque pour le Développement Africain (African Development Bank) expliqua qu’il y aurait un « réapprovisionnement important » de l’ADF afin de réaliser cet objectif.

« L’Afrique a peu contribué aux problèmes de changements climatiques mondiaux, cependant, les secteurs publics et privés africains sont très désireux de s’associer à la solution » expliqua M. Pittmann.

Il expliqua qu’il existe des cibles se rapportant à l’efficience énergétique et aux énergies renouvelables qui devraient permettre une croissance économique produisant de faibles émissions de carbone dans tout le continent.

Des exemples permettant d’y arriver sont l’énergie solaire, éolienne et les projets géothermiques, parmi d’autres initiatives.

M. Pittmann remarqua cependant que les ressources et financements adéquats étaient disponibles pour atteindre cet objectif.

La mission de l’OVIP est de permettre à des développements concernant l’infrastructure, l’eau et l’assainissement de voir le jour en fournissant et en déployant les fonds nécessaires. 

 


Catégories: Energie

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus