165 millions de dollars vont être dépensés pour le projet d’infrastructure ferroviaire de la vallée du Rift

5 août 2011

La Banque Africaine de Développement (BAfD) a annoncé qu’elle dépensera 40 millions de dollars pour qu’un projet d’infrastructure ferroviaire en Afrique de l’Est aille de l’avant.

Ce financement de la BAfD fait partie des 165 millions de dollars injectés dans le Projet Rift Valley Railways (RVR) pour gérer la ligne de chemin de fer qui va de la ville côtière kenyane de Mombasa à Kampala, la capitale de l’Ouganda.

Plus tôt aujourd’hui (le 5 août), l’organisation a confirmé son engagement financier pour soutenir le programme RVR.

Les ministres des deux pays ont dit dans une déclaration conjointe: "[la société RVR] a présenté plusieurs plans d’investissement pour l’entretien des voies, la remise en état des locomotives et des wagons."

Le directeur régional  de la BAfD pour l’Afrique de l’Est, Gabriel Negatu, a également suggéré que la société RVR pourrait aider à améliorer les économies des nations car elle peut aider à "combler les carences sur le plan de l’infrastructure" dans la région.

La semaine dernière, Macau Hub a signalé que le Mozambique a signé un accord avec le Botswana concernant un projet de transport ferroviaire pour que la nation enclavée bénéficie d’un plus grand accès à l’Océan Indien à des fins commerciales.


Catégories: Transport

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus