L'ICA partage les conclusions des études réalisées sur le secteur des transports ainsi que les opportunités d'investissement avec les intervenants de la BAD

7 octobre 2016

Le Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA) a organisé un atelier d'une journée au sein des bureaux de la Banque africaine de développement (BAD) à Abidjan, en Côte d’Ivoire, le 28 septembre 2016, afin de discuter des conclusions de trois études importantes réalisées sur le thème des transports – l'ouverture des services aéronautiques, le développement des transports urbains et la facilitation des échanges.

Des représentants de l'AfDB issus de cinq services, des agents régionaux, des représentants du secteur privé et des agents du secrétariat de l'ICA ont participé à l'atelier, organisé autour du thème “L'ICA : Soutien en faveur du secteur des transports”.

L'objectif principal de l'atelier était de faciliter un échange d'idées sur trois études réalisées sur le thème des transports récemment soutenues par l'ICA. La première étude, sur le thème de l'ouverture des services aéronautiques en Afrique, partageait des idées sur les obstacles à l'expansion de services aéronautiques efficaces en Afrique. L'étude réalisée sur le développement des transports urbains en Afrique subsaharienne a permis d'identifier des opportunités d'investissement spécifiques afin d'améliorer la mobilité et le transport urbain durable dans cinq villes africaines – Accra, Addis-Abeba, Dakar, Dar es Salaam et Lagos. L'étude réalisée sur la facilitation des échanges a permis d'évaluer les contraintes actuelles liées aux transports et aux échanges au sein de la région de l'Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) et de proposer des solutions d'amélioration.

Au cours des débats, les participants ont réfléchi aux manières et moyens de faire progresser les recommandations clés des études. Ils incluaient les éléments suivants :

  • adopter une approche consensuelle avec les principaux intervenants aux niveaux régional et national afin de développer des solutions dans le secteur de l'aéronautique ;
  • organiser une conférence des investisseurs pour présenter et discuter des opportunités identifiées afin d'améliorer la livraison des projets consacrés aux transports urbains ; et
  • concernant la facilitation des échanges, établir un système de suivi unifié & centralisé afin de permettre aux membres de suivre les transactions et les échanges de données en temps réel, et d'effectuer des paiements électroniques.

Dans ses remarques finales, Mohammed Hassan, Coordinateur de l'ICA, a déclaré aux participants qu'il était essentiel pour la division de la Banque de “diffuser les conclusions des trois études, de partager les recommandations, mais le plus important encore, de partager les opportunités d'investissement au sein du secteur des transports en Afrique. Nos consultations exhaustives permettront sans aucun doute d'accélérer la livraison du projet au sein de la Banque et d'améliorer la coordination, qui est essentielle au succès lorsque l'on implique des audiences et des intervenants externes.”

Le Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA) a été lancé à l'occasion du Sommet du G8 de 2005 à Gleneagles, avec la mission d'aider à améliorer les vies et le bien-être économique des peuples africains en soutenant et en faisant la promotion du développement d'investissements dans les infrastructures en provenance de sources publiques et privées.

L'ICA agit également en tant que plateforme afin d'augmenter le financement des infrastructures, d'aider à éradiquer les obstacles techniques et politiques, de faciliter une coopération plus importante, et de consolider les connaissances par le biais d'un suivi, de rapports et du partage des meilleures pratiques.


Catégories: Informations générales, Transports

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus