L'ICA lors de la réunion des experts sur le tourisme et l'aéronautique en Afrique

4 mai 2016

Le Consortium pour les infrastructures en Afrique (ICA) a participé à une réunion d'experts qui s'est tenue sur deux jours à Addis-Abeba au mois de mars, et qui était axée sur la manière d'encourager la croissance du tourisme en Afrique par la biais du secteur aéronautique.

Animée par la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA), les experts ont convenu que les secteurs du tourisme et de l'aéronautique en Afrique nécessitaient de maximiser les opportunités en matière de coopération afin de tirer parti de la croissance prévue dans le secteur du tourisme mondial.

L'Organisation mondiale du Tourisme des Nations Unies (OMT) prévoit une augmentation du tourisme mondial de plus de 3 %, pour atteindre 1,8 milliards d'ici à 2030. Toutefois, la part de l'Afrique concernant les arrivées de touristes internationaux s'élève actuellement à environ 5 % du total mondial.

Les experts dans le domaine des voyages et du tourisme pensent que la performance de l'industrie aéronautique en Afrique, qui représente seulement 3 % du transport aérien mondial, ainsi qu'un manque de coordination entre les secteurs du tourisme et aéronautique sur l'ensemble du continent, contribuent à la faiblesse de la part de l'Afrique relative aux arrivées de touristes internationaux.

Dans la mesure où le tourisme présente le potentiel de réaliser une contribution significative au développement économique du continent, la réunion des experts, qui s'est tenue sur deux jours, a étudié un nouveau rapport commissionné par la CEA et actuellement en cours de développement. Le rapport est susceptible d'identifier plusieurs facteurs, y compris les cadres réglementaires, la faible connectivité aérienne, les régimes et taxes de visas restrictifs, comme éléments d'entrave à la croissance des deux industries.

Le rapport a été rédigé suite à la publication de l'ICA d'une étude importante en décembre 2014 intitulée Ouverture des services aéronautiques en Afrique, qui examine la manière dont les intervenants africains pourraient aborder les prochaines étapes en faisant la promotion de services aéronautiques efficaces, ainsi que la manière de surmonter les barrières pour développer des services aéronautiques efficaces sur l'ensemble du continent.

Conjointement avec la Banque africaine de développement, l'ICA discutera avec la CEA de la meilleure manière de diffuser le nouveau rapport et l'étude réalisée par l'ICA, et œuvrera à l'exécution des conclusions des deux documents.


Catégories: Transports, Publications, Réunions

Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus