Le Consortium se réunit à propos de la sécurité énergétique

20 juin 2006

Constatant la crise énergétique qui affecte le continent, le Consortium pour les infrastructures en Afrique s’est réuni en présence de l’Honorable Daudi Migereko, Ministre de l’Energie et de l’Exploitation minière de l’Ouganda,  Président du Forum des Ministres africains de l’Energie (FEMA), de l’Honorable Felix Mutati, Ministre de l’Energie de la Zambie et de l’Honorable Asfaw Dingamo, Ministre des Ressources hydraulique de l’Ethiopie, pour débattre de l’accès à  l’énergie, ainsi que de la crise énergétique.

Les participants ont convenu que la crise énergétique en Afrique mérite l’attention des compétences les plus élevées et nécessite des changements dans la pratique des affaires chez les donateurs et les pays. Il est nécessaire que les donateurs augmentent les financements qu’ils accordent au secteur.

Il est aussi nécessaire que les pays fassent en sorte que l’énergie soit une priorité dans les Stratégies pour la réduction de la pauvreté et que leurs cadres réglementaires soient propices aux investissements dans le secteur. En  outre, les pays ont besoin d’accorder plus d’importance aux solutions viables au niveau local en s’appuyant, en particulier, sur les sources d’énergie renouvelables.

L’intégration régionale a besoin d’être accélérée. Les Communautés économiques régionales ont un rà´le important à  jouer pour faire en sorte que des engagements politiques soient pris.

L’immense potentiel hydroélectrique de l’Afrique est inexploité. Le manque d’investissements dans le secteur débouchera sur des coà»ts sociaux et environnementaux plus élevés. Il est nécessaire que les donateurs réexaminent la question des investissements, tout en ne répétant pas les erreurs du passé.

L’environnement politique et économique en Afrique continue à  s’améliorer, ce qui va conduire à  de nouvelles opportunités pour le secteur privé. Les membres du Consortium étudieront de nouveaux outils financiers pour attirer plus  d’investissements privés.

Le Secrétariat du Consortium convoquera une réunion de travail à  la fin de 2006 avec les donateurs et les investisseurs du secteur privé afin de discuter, en tant qu’intermédiaire, des financements pour les projets énergétiques dont l’élaboration est déjà  bien avancée. Une liste des projets prioritaires qui sont prêts pour le financement sera conjointement dressée par la Banque africaine de développement et le Secrétariat du NEPAD.

Communications de la réunion (à  télécharger)  (Powerpoint)

Energy security - meeting agenda (100 KB) [Anglais]
AfDB - impact of high oil prices (756KB) [Anglais]
WB - energy access and security (398KB) [Anglais]
Union africaine - L’énergie en Afrique (143KB) [Anglais]
Forum of Energy Ministers - the energy sector in Africa (94KB) [Anglais]
AfDB - South African Power Pool (556KB) [Anglais]
WB - hydropower and growth (5.6 MB) [Anglais]


Abonnement au bulletin d’information

Abbonez-vous à notre bulletin trimestriel pour recevoir des mises à jour de ICA

Savoir Plus