Zimbabwe: 57 millions de dollars de la BAD pour l'eau et l'électricité

27 January 2014

Agence Ecofin

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, le 22 janvier, l'octroi d'un prêt de 57 millions de dollars au Zimbabwe pour la modernisation du réseau électrique et des d'infrastructures d'approvisionnement en eau potable.
 


Le Zimbabwe n'a pas reçu de financements de la part des bailleurs de fonds internationaux, dont la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI) depuis 1999. Au pouvoir depuis 1987, le président Robert Mugabe a été mis à l'index par la communauté internationale en raison de la dérive jugée dictatoriale de son régime.
 


Le réseau électrique et les infrastructures d'approvisionnement en eau et les routes du pays se trouvent actuellement en très mauvais état en raison notamment du manque d'entretien.
 


Le représentant résident de la BAD au Zimbabwe, Mateus Magala (photo), a déclaré à l'occasion de la signature de l'accord de prêt que son institution est en train de déployer des efforts v isant à normaliser les relations entre Harare et bailleurs de fonds internationaux et à effacer la dette extérieure du Zimbabwe qui s'élève à près de 10 milliards de dollars.


Categories: Energy

Subscribe to @ISSUE

Subscribe to our quarterly newsletter to get up-dates from the ICA

Learn More