La BAD finance un projet de facilitation de transport sur le corridor Lomé-Ouagadougou

6 July 2012

La Banque Africaine de Développement (BAD) a approuvé le 27 juin dernier un financement de 278,6 millions de dollars pour un projet de réhabilitation et de bitumage de 303 kilomètres de route sur le corridor international Lomé-Ouagadougou, entre le Togo et le Burkina Faso.

Le projet, selon un communiqué de la BAD, comporte également la construction de plus de 100 km de pistes rurales ainsi que des programmes de facilitation du transport.

Selon M.Oumarou, chef de la division au département Infrastructure, le corridor est d'une importance stratégique pour les deux pays.

Il estime qu'il s'agit pour le Togo de la principale liaison routière reliant toutes les régions du pays alors que pour le Burkina Faso, ce corridor qui mène au port de Lomé sert à l'écoulement de plus de 60 pourcent de ses échanges commerciaux avec l'extérieur.

Ce projet aura un impact positif  sur les économies du Togo et du Burkina Faso ainsi que sur l’intégration régionale de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest.


Categories: Transport

Subscribe to @ISSUE

Subscribe to our quarterly newsletter to get up-dates from the ICA

Learn More