Energie: un plan de déploiement de l'énergie en Afrique

9 June 2014

PANA

Les États Unis ont lancé un plan de déploiement 'agressif' de l'énergie en Afrique qui a pour cible 2 millions de m&e acute;nages, a annoncé mardi, le Secrétaire d'Etat américain chargé de l'Energie, Ernest Moniz. Le plan américain qui a été dévoilé à la réunion ministérielle Etats-Unis- Afrique sur l'énergie, qui s'est ouverte dans la capitale éthiopienne, Addis Abeba, est surnommé «Beyond the Grid », et a pour objectif de conduire les initiatives d'investissement des Etats-Unis dans les solutions énergétiques à petite échelle.

Le nouveau plan d'énergie s'inscrit comme faisant partie du plan d'énergie Afrique du président des Etats-Unis, Barack Obama, qui cible des investissements dans six pays africains.

Au moins, 27 investisseurs privés se sont engagés à investir 1 milliard de dollars américains dans le plan pour fournir des connexions d'alimentation énergétiques à quelque 20 millions de personnes.

Le Secrétaire d'Etat, Moniz, a déclaré que le plan «Beyond the Grid» fait partie de la campagne américaine du «Doing Business in Africa», une nouvelle politique étrangère centrée sur l'amélioration du commerce international.

M. Moniz a également déclaré que le plan «Doing Business in Africa» sera aussi centré sur l'augmentation des investissements des entreprises américaines en Afrique.

Le plan d'énergie pour l'Afrique aura pour cible, initialement les ménages ruraux dans six pays africains tels l'Ethiopie, le Ghana, le Kenya, le Liberia, le Nigeria et la Tanzanie, recensés comme étant les bénéficiaires du projet.

Le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, a déclaré que l'Ethiopie, avec une politique énergétique actuelle centrée sur la production de 10.000 mégawatts d'électricité, a expérimenté une première fois le défi d'attirer des investissements du secteur énergétique du fait de la peur du secteur privé.

Au même moment, l'Union africaine (UA) a loué le lancement de plusieurs plans pour augmenter l'accès à l'énergie en Afrique, mais a lancé un appel aux Etats Unis à étendre son plan d'énergie en Afrique à plus de pays.

Le Commissaire de l'UA pour l'énergie, Elham Ibrahim, a déclaré qu'une énergie durable pour tous a été lancée par le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon en 2012, et que le partenariat en énergie UE-Afrique est en train d'être exécuté.

M. Ibrahim a indiqué que le plan des Etats-Unis devrait être bâti sur le plan du ministère allemand de l'énergie, le projet d'atténuation des risques géothermiques qui a offert 50 millions d'euros à des pays en Afrique de l'Est.


Categories: Energy

Subscribe to @ISSUE

Subscribe to our quarterly newsletter to get up-dates from the ICA

Learn More