Djibouti va appréhender le développement du solaire

31 July 2013

Afriquinfos

Dans la quête d'une indépendance énergétique basée sur les énergies renouvelles, Djibouti s'apprête à appréhender le développement du solaire en tenant compte de l'évolution des autres projets énergétiques et plus particulièrement de la géothermie qui est la priorité numéro un du gouvernement djiboutien.

A en croire le directeur de l'Ene rgie, M. Bouh Moussa Sougueh, qui s'exprimait dimanche à la télévision djiboutidienne, les perspectives du ministère djiboutien de l'Energie concernant la source solaire demeurent en premier lieu de répondre à la demande énergétique tout en réduisant le coût de l'Energie, et surtout de faciliter l'accès à l'électricité des populations les plus démunies, aussi bien en milieu urbain qu'en rural.
Et ce, en choisissant minutieusement l'énergie adéquate pour chaque village. "Nous comptons mettre en place une planification énergétique réfléchie qui définisse une stratégie pour le secteur de l' électrification rurale.

Cela en raison des projets de grandes envergures à cours terme pour lesquels le gouvernem ent s'est engagé comme la deuxième ligne d'interconnexion, les premiers puits de la géothermie, les parcs éoliens, les lignes de chemin de fer", a-t-il dit.

M. Souguh a également fait savoir que le ministère djiboutien de l'Energie travaille actuellement sur un grand projet d'une usine de fabrication de panneaux solaires qui serviront par la suite à l'installation d'une centrale solaire de 10 MWc.

"Nous souhaitons également renforcer la politique d' investissement et de développement de cette énergie à travers les partenariats public/privé mais de manière réfléchie et basée sur la planification énergétique du Gouvernement. Et aujourd'hui, plus que jamais, nous sommes prêts pour écrire ensemble les plus belles pages de l'indépe ndance énergétique de notre pays", a déclaré le responsable de l'énergie de Djibouti.
Djibouti, qui importe 75% de son énergie de l'Ethiopie voisine, ambitionne de devenir en 2020 le premier africain à utiliser 100% d'énergies vertes avec l'exploitation de son potentiel géothermique estimé à 1000MW.

Actuellement, le coût de l'électricité est une contrainte majeure pour la diversification de l'économie djiboutienne et constitue l'un des enjeux les plus critiques pour le développement de Djibouti. Outre son manque de fiabilité, l'électricité à Djibouti est, selon la Banque mondiale, l'une des plus chères au monde.


Categories: Energy

Subscribe to @ISSUE

Subscribe to our quarterly newsletter to get up-dates from the ICA

Learn More