Afrobaromètre 2013 : Le téléphone mobile se porte bien en Afrique

18 October 2013

TechMissus

Sept africains sur 10 possèdent leurs propres téléphones portables. C´est ce qui ressort de l´enquête Afrobaromètre 2013 menée dans 34 pays du continent. Pour les besoins de cette enquête, 51.000 personnes ont été consultées.

Le rapport final révèle que 84% de ces personnes utilisent occasionnellement le téléphone portable. En revanche, seulement 18% déclarent avoir accès à Internet au moins une fois dans le mois.

Pendant que 72 % des sondés déclarent posséder leur propre téléphone, 9% affirment avoir recours au mobile dans leur mén age. Seulement 16 % de la population indique ne jamais utiliser de téléphone mobile.
Les champions dans la catégorie sont l´Algérie et le Sénégal. Dans ces pays, l´accès aux téléphones mobiles est quasi-universelle, car 98 % des personnes interrogées l´utilisent déjà. Ces deux nations sont suivis par l´Afrique du Sud, la Côte d´Ivoire et le Kenya (93 % chacun).

En somme, 14 pays d´Afrique ont un taux d´accès au mobile supérieur à 90%. À l´opposé, Madagascar (44%) et le Burundi (49%) tombent en dessous de la barre des 50 %.

Afrique : La liste des 10 pays les plus avancées dans le domaine des TIC
Il faut noter que le taux moyen d´utilisateurs a grimpé d´un tiers dans l´ensemble des 20 pays pour lesquels des données sont disponibles depuis Afrobaromètre 4 (2008-2009). En effet, ce taux qui était de 63 % (en 2008) est passé à 83% aujourd´hui.

La fréquence d´utilisation du mobile a également connu une hausse : en 2008, sur un ensemble de 16 pays, c´était 44 % des utilisateurs qui déclaraient se servir de leur mobile au quotidien. Ce taux s´élève aujourd´hui à 65% dans ces mêmes pays.

10 idées rentables pour la création d´entreprise de TIC (web et mobile) en Afrique
Les pays connaissant les plus fortes croissances en matière d´accès en 2008 étaient le Burkina Faso (46% en 2008 / 90% en 2013) et le Zimbabwe (51% en 2008 / 91% en 2013).
Cinquante-neuf pou r cent des sondés déclarent utiliser le téléphone portable pour envoyer ou recevoir des textos. Dans le même temps, seize pour cent s´en servent pour envoyer ou recevoir de l´argent ou payer des factures.

Le Kenya confirme son statut de leader mondial dans les usages innovants du mobile pour transférer des fonds et effectuer des paiements. Ils sont 71% dans ce pays à utiliser leur téléphone pour transférer de l´argent. En la matière, le Kenya devance de loin la Tanzanie (40%), le Libéria (39%) et le Soudan ( 38%).

Les résultats détaillés de cette enquête sont contenues dans un document intitulé "The Partnership of Free Speech and Good Governance in Africa", publié par l´Institut des Etudes pour le Développement de l&ac ute;Université de Naïrobi ( Institute of Development Studies at the University of Nairobi).

Les recherches ont été dirigées par les docteurs Winnie Mitullah et Paul Kamau de l´Institut d´études de développement de l´Université de Nairobi.

Article original par Marc Rubben


Categories: ICT

Subscribe to @ISSUE

Subscribe to our quarterly newsletter to get up-dates from the ICA

Learn More